Take Our Survey

Greffe de branches

Greffe de branches

Faites des recherches sur la façon dont les branches peuvent être greffées.

Objectif : Comprendre que Dieu « greffe » ceux qui croient en Jésus le Fils au sein de sa famille ; nous devons nous accueillir les uns les autres tout comme Il nous accueille.

Empruntez un livre à la bibliothèque de votre quartier traitant de la façon dont les branches peuvent être greffées ou parlez simplement à vos enfants de ce phénomène. Expliquez-leur que, dans la nature, le tronc d’un arbre acceptera et nourrira la branche d’un autre arbre. Par exemple, un arbre sur lequel poussent des pommes rouges seulement acceptera la branche d’une autre sorte de pommier pour qu’elle pousse de son tronc tout comme ses propres branches.

Dans Romains 11.17-24, on compare le Royaume de Dieu à un arbre. Certaines branches ont été coupées pour faire de la place à d’autres branches. Celles qui ont été coupées représentent les gens qui ne croyaient pas que Jésus Christ était le Fils de Dieu. Le plan de Dieu est que quiconque croit que Jésus Christ est le Fils de Dieu peut faire partie de Sa famille (Jean 1.12). La Bible nous enseigne aussi que nous devons nous accueillir les uns les autres tout comme Il nous a accueillis et que quiconque aime Dieu doit aussi aimer son frère (Romains 15.7, 1 Jean 4.19-21).

Lisez les versets indiqués dans le paragraphe précédent et revoyez ensuite les questions suivantes pour stimuler une bonne conversation.

Questions pour la discussion
  • Méritions-nous d’être greffés à l’arbre généalogique de Dieu ?
  • As-tu déjà été tenté de rejeter quelqu’un ?
  • À quoi Dieu s’attend-il de ta part dans un tel cas ?
Passages bibliques correspondants

Jean 1.12 « Mais à tous ceux qui L'ont reçu, à ceux qui croient en Son nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. »

Romains 15.7 « Accueillez-vous donc les uns les autres, tout comme le Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. »

1 Jean 4.19-21 « Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier. Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? Et nous avons de lui ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. »