Take Our Survey

Créatures courageuses

Créatures courageuses

Étudiez le comportement courageux du carcajou, du grison et du blaireau.

Objectif de la discussion: Nous devons résister à la tentation et nous assurer de ne pas être une cible facile pour satan.

Certains petits animaux sont connus comme étant particulièrement courageux, notamment les mammifères de la famille de la belette (les mustélidés). Par exemple, le carcajou, le grison et le blaireau sont très courageux surtout lorsqu’ils se sentent menacés ; ils affrontent leurs ennemis avec courage. Ils ne reculent tout simplement devant rien, même si l’animal qui les menace est bien plus gros qu’eux ! Quoiqu’ils aient la réputation d’être féroces, ces animaux n’essaient pas d’attaquer les gens. Comme la plupart des animaux sauvages, ils préfèrent les éviter. Les humains sont une plus grosse menace pour eux qu’ils le sont pour nous.

Étudiez en détail l’une de ces courageuses créatures (ci-dessous), ou partagez simplement quelques faits à leur sujet avec vos enfants pour les encourager à être tenaces dans les circonstances difficiles. Tirez une leçon de leur approche face aux problèmes et appliquez-la face aux tentations que Satan nous envoie. Les animaux suivants pourraient aussi vous intéresser : le putois, la zibeline, le pékan, la martre, la belette, le furet, le vison et l’hermine.

Le grison

Il existe des dictons populaires en espagnol chilien (le grison vit au Chili) qui illustrent la férocité et la ténacité de cet animal. L’expression estar como quique signifie être comme un grison et décrit une personne agressive ou violente ; malo como kike veut dire être aussi méchant qu’un grison, et se puso como un kike réfère à comment une personne est devenue comme un grison. Quoique ces animaux soient très féroces, ils peuvent facilement être apprivoisés lorsqu’ils sont jeunes.

Le carcajou

On a décrit le carcajou comme étant un animal agressif qui n’a pas peur de se battre et qui peut même écarter les ours de leurs proies. Contrairement aux mythes, le carcajou n’est pas un tueur vindicatif. C’est plutôt un charognard de nature, se nourrissant principalement de charogne ou de petits animaux comme le spermophile (gaufre). Quoiqu’il défende courageusement sa tanière et sa nourriture, le carcajou cherche à éviter les ennuis et ne se bat pas « pour le
plaisir » non plus. Cet animal ne représente pas une menace importante pour les humains.

Le blaireau

Le blaireau est connu pour ne pas reculer devant le danger. Le site de Conservation de la nature du Canada décrit les tactiques agressives de défense du blaireau : « Son cou musculeux et épais et le poil qu’il perd le protègent lorsqu’un animal prédateur l’attaque. Ces mécanismes de défense lui donnent le temps de s’en prendre à son prédateur et de le mordre ou de le griffer. Lorsqu’un blaireau est menacé, il fait aussi toutes sortes de bruits : il siffle, gronde, grogne et pousse des cris aigus. De plus, il libère un désagréable musc qui peut repousser un animal prédateur. » Tout comme ses cousins, le grison et le carcajou, la férocité du blaireau fait de lui une cible peu attrayante pour les prédateurs.

Concepts fondamentaux

Lorsque le carcajou, le grison et le blaireau affrontent un ennemi, ils le font de plein front ! C’est aussi la meilleure façon pour nous d’affronter Satan. La Bible nous dit que pour faire fuir le diable, nous devons nous défendre fermement contre lui et nous soumettre à Dieu à la place. Imagine le carcajou ou le blaireau faisant face à un prédateur… avec des grognements et des sifflements agressifs et montrant leurs dents pointues.  Ils disent à leurs ennemis : « Ne me provoque
pas ! » Quand Satan rôde aux alentours, tu peux réagir comme un animal de la famille des mustélidés et lui faire savoir que tu n’es pas une personne à provoquer, puisque Dieu est pour toi. Dieu ne veut pas que nous ayons peur du diable ; au contraire, Il veut que nous vivions libérés de la peur et que nous nous fiions à Sa force.

Après avoir étudié les animaux qui vous intéressent et lu les versets correspondants, priez avec votre enfant et demandez à Dieu de l’aider à être fougueux comme ___________ (nommer l’un de ces animaux) quand Satan le tente d’être effrayé ou de pécher.

Passages bibliques correspondants

Josué 1.9 « Je t’ai donné cet ordre : prends courage et tiens bon, ne crains rien et ne te laisse pas effrayer, car Moi, L’Éternel ton Dieu, Je serai avec toi pour tout ce que tu entreprendras. »

Matthieu 10.29-31 « Ne vend-on pas une paire de moineaux pour un sou ? Et pourtant, pas un seul d’entre eux ne tombe à terre à l’insu de votre Père. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. N’ayez donc aucune crainte ; car vous, vous avez plus de valeur que toute une volée de moineaux. »

1 Corinthiens 15.56-58 « Le dard de la mort, c’est le péché, et le péché tire sa force de la Loi. Mais loué soit Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. C’est pourquoi, mes chers frères, soyez fermes, ne vous laissez pas ébranler, travaillez sans relâche pour le Seigneur, sachant que la peine que vous vous donnez au service du Seigneur n’est jamais inutile. »

Jacques 4.7 « Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous. »